La recherche pour les maladies inflammatoires des voies biliaires et des hépatites auto-immunes (FILFOIE)

Un site utilisant Réseau HU Paris Nord Val de Seine

Recherche Innovation Centres d'excellence

La recherche pour les maladies inflammatoires des voies biliaires et des hépatites auto-immunes (FILFOIE)

 

La recherche pour les maladies inflammatoires des voies biliaires et des hépatites auto-immunes se poursuit. C’est ce que dévoile l’étude suivante sur la maladie vasculaire porto-sinusoïdale du foie par le Pr Nathalie Ganne-Carrié, Responsable médicale du Centre de compétence des maladies inflammatoires des voies biliaires et des hépatites auto-immunes de l’hôpital Avicenne :

Liver Stiffness by Transient Elastography to Detect Porto-Sinusoidal Vascular Liver Disease With Portal Hypertension. Elkrief L,et al. Hepatology. 2021 Jul; 74(1):364-378. doi: 10.1002/hep.31688

 

La maladie vasculaire porto-sinusoïdale du foie (PSVD) est une cause rare d’hypertension portale, souvent diagnostiquée à tort comme une cirrhose, ce qui souligne la nécessité d’améliorer les stratégies de diagnostic de la PSVD.

Cette étude rétrospective multicentrique incluant un total de 155 patients atteints de PSVD et 273 patients atteints de cirrhose liée à l’alcool (n = 117), au VHC (n = 110) et à la NAFLD (n = 46) démontre pour la première fois que TE-LSM < 10 kPa suggère fortement un PSVD chez les patients présentant des signes d’hypertension portale (spécificité de 97 % pour le diagnostic de PSVD avec une valeur prédictive positive de 85 %). Inversement, lorsque le TE-LSM est >20 kPa, le PSVD est hautement improbable (sensibilité de 94 % pour exclure une PSVD avec une valeur prédictive négative de 97 %).